Search form

Ésaïe 1

PREMIÈRE PARTIE

(1–39)

1Révélation concernant le royaume de Juda et la ville de Jérusalem. Ésaïe, fils d’Amots, la reçut du Seigneur à l’époque des rois Ozias, Yotam, Ahaz et Ézékias de Juda.

Un peuple qui ne comprend rien

2Ciel, écoute, terre, prête attention,

c’est le Seigneur qui parle :

« J’ai élevé des enfants

pour en faire des adultes,

mais ils se sont révoltés contre moi.

3Un bœuf connaît son propriétaire,

et un âne le maître qui lui donne à manger.

Mais Israël ne veut rien savoir,

mon peuple ne comprend rien. »

Plus rien d’intact au pays de Juda

4Quel malheur, nation coupable,

peuple chargé de crimes,

race de malfaiteurs,

enfants vicieux que vous êtes !

Vous avez abandonné le Seigneur,

vous avez dédaigné l’unique vrai Dieu,

le Dieu d’Israël,

vous lui avez tourné le dos.

5Où voulez-vous qu’il vous frappe encore,

vous qui persistez dans la révolte ?

La tête est couverte de blessures,

le cœur tout entier est malade.

6Des pieds à la tête

plus rien n’est intact.

Tout n’est que blessures,

traces de coups et plaies ouvertes,

que personne n’a nettoyées,

ni pansées, ni soignées à l’huile.

7Votre pays est comme un désert sinistre,

vos villes sont incendiées.

Sous vos yeux, des étrangers

dévorent les produits de votre sol ;

il n’en reste plus rien,

comme si Dieu avait infligé

ce bouleversement à des étrangers.

8Seule Sion subsiste

comme une hutte dans une vigne,

comme une cabane dans un champ de concombres,

comme une ville assiégée.

9Si le Seigneur de l’univers

ne nous avait pas laissé quelques rescapés,

nous serions comme la ville de Sodome,

dans le même état que Gomorrhe.

Un culte qui fait horreur à Dieu

10Vous, dirigeants corrompus, dignes de Sodome,

écoutez bien ce que dit le Seigneur.

Et vous, peuple perverti, digne de Gomorrhe,

soyez attentifs aux instructions de notre Dieu :

11« Je n’ai rien à faire

de vos nombreux sacrifices,

déclare le Seigneur.

J’en ai assez

des béliers consumés par le feu

et de la graisse des veaux.

Je n’éprouve aucun plaisir

au sang des taureaux,

des agneaux et des boucs.

12Vous venez vous présenter devant moi,

mais vous ai-je demandé

de piétiner les cours de mon temple ?

13Cessez de m’apporter des offrandes,

c’est inutile ;

cessez de m’offrir la fumée des sacrifices,

j’en ai horreur ;

cessez vos célébrations

de nouvelles lunes, de sabbats

ou de fêtes solennelles,

je n’admets pas un culte mêlé au crime,

14je déteste vos fêtes de nouvelle lune,

vos cérémonies sont un fardeau pour moi,

je suis fatigué de les supporter.

15Quand vous étendez les mains pour prier,

je me bouche les yeux pour ne pas voir.

Vous avez beau faire prière sur prière,

je refuse d’écouter,

car vos mains sont couvertes de sang.

16Nettoyez-vous, purifiez-vous,

écartez de ma vue vos mauvaises actions,

cessez de mal faire.

17Apprenez à bien faire,

préoccupez-vous du droit des gens,

tirez d’affaire l’opprimé,

rendez justice à l’orphelin,

défendez la cause de la veuve. »

Si vous restez rebelles…

18« Venez donc, dit le Seigneur,

nous allons nous expliquer.

Si vos crimes ont la teinte du sang,

peuvent-ils devenir blancs comme neige ?

S’ils sont rouge vermillon,

peuvent-ils prendre la blancheur de la laine ?

19Si vous êtes bien disposés,

si vous m’écoutez,

vous pourrez vous nourrir

des bons produits du pays.

20Mais si vous refusez,

si vous êtes rebelles,

vous serez la proie de l’épée. »

Voilà ce que déclare le Seigneur.

La purification de Jérusalem

21Comment la cité fidèle

a-t-elle pu dégénérer en prostituée ?

Le droit y était respecté,

la justice y était chez elle ;

mais à présent,

les assassins y sont les maîtres.

22Jérusalem, tu fais penser

à un argent dégénéré,

à un grand vin coupé d’eau.

23Tes princes sont des agitateurs,

ils sont complices des filous,

tous amateurs de cadeaux,

coureurs de pots-de-vin,

violant les droits de l’orphelin,

sourds à la plainte de la veuve.

24C’est pourquoi le Maître suprême,

le Seigneur de l’univers,

le Dieu fort d’Israël, affirme :

« Ah, je vais prendre ma revanche

sur mes adversaires !

Je tirerai vengeance de mes ennemis !

25Jérusalem, tu vas avoir affaire à moi :

je vais te purifier au feu,

fondre tes scories

comme avec de la soude,

et supprimer tous tes déchets.

26Je rendrai tes juges

comme ceux d’autrefois,

et tes conseillers

comme ceux de l’ancien temps.

Alors on pourra te nommer

“Ville de la justice” et “Cité fidèle”. »

27La délivrance viendra pour Sion

quand elle respectera le droit,

et pour ses habitants repentis

quand ils pratiqueront la loyauté.

28Mais ce sera la catastrophe

pour les rebelles et les coupables,

ce sera la fin

pour ceux qui abandonnent le Seigneur.

29Oui, vous serez humiliés

d’avoir pratiqué vos rites

sous ces arbres sacrés

qui vous tiennent tant à cœur ;

vous serez déçus

d’avoir choisi ces jardins

pour vos pratiques païennes.

30Vous serez comme ces arbres

quand ils perdent leurs feuilles,

ou comme ces jardins

quand ils sont privés d’eau.

31L’homme fort sera l’amadou,

et ce qu’il fait… une étincelle :

tous deux brûleront ensemble,

sans personne pour éteindre.

–––––

La Bible en français courant

Copyright © 1997, Société biblique française. Avec autorisation. Tous droits réservés.

More Info | Version Index