Search form

Évangile selon Matthieu 13

La parabole du semeur

(Voir aussi Marc 4.1-9 ; Luc 8.4-8)

1Ce jour-là, Jésus sortit de la maison et alla s’asseoir au bord du lac pour enseigner. 2Une foule nombreuse s’assembla autour de lui, si bien qu’il monta dans une barque et s’y assit. Les gens se tenaient au bord de l’eau. 3Il leur parlait de beaucoup de choses en utilisant des paraboles et il leur disait : « Un jour, un homme s’en alla dans son champ pour semer. 4Tandis qu’il lançait la semence, une partie des grains tomba le long du chemin : les oiseaux vinrent et les mangèrent. 5Une autre partie tomba sur un sol pierreux où il y avait peu de terre. Les grains poussèrent aussitôt parce que la couche de terre n’était pas profonde. 6Quand le soleil fut haut dans le ciel, il brûla les jeunes plantes : elles se desséchèrent parce que leurs racines étaient insuffisantes. 7Une autre partie des grains tomba parmi des plantes épineuses. Celles-ci grandirent et étouffèrent les bonnes pousses. 8Mais d’autres grains tombèrent dans la bonne terre et produisirent des épis : les uns portaient cent grains, d’autres soixante et d’autres trente. » 9Et Jésus ajouta : « Écoutez bien, si vous avez des oreilles ! »

Pourquoi Jésus utilise des paraboles

(Voir aussi Marc 4.10-12 ; Luc 8.9-10)

10Les disciples s’approchèrent alors de Jésus et lui demandèrent : « Pourquoi leur parles-tu en utilisant des paraboles ? » 11Il leur répondit : « Vous avez reçu, vous, la connaissance des secrets du Royaume des cieux, mais eux ne l’ont pas reçue. 12Car celui qui a quelque chose recevra davantage et il sera dans l’abondance ; mais à celui qui n’a rien on enlèvera même le peu qui pourrait lui rester. 13C’est pourquoi j’utilise des paraboles pour leur parler : parce qu’ils regardent sans voir et qu’ils écoutent sans entendre et sans comprendre. 14Ainsi s’accomplit pour eux la prophétie exprimée par Ésaïe en ces termes :

“Vous entendrez bien, mais vous ne comprendrez pas ;

vous regarderez bien, mais vous ne verrez pas.

15Car ce peuple est devenu insensible ;

ils se sont bouché les oreilles,

ils ont fermé les yeux,

afin d’empêcher leurs yeux de voir,

leurs oreilles d’entendre,

leur intelligence de comprendre,

et ainsi, ils ne reviendront pas à moi pour que je les guérisse, dit Dieu.”

16« Quant à vous, heureux êtes-vous : vos yeux voient et vos oreilles entendent ! 17Je vous le déclare, c’est la vérité : beaucoup de prophètes et de gens fidèles à Dieu ont désiré voir ce que vous voyez, mais ne l’ont pas vu, et entendre ce que vous entendez, mais ne l’ont pas entendu. »

Jésus explique la parabole du semeur

(Voir aussi Marc 4.13-20 ; Luc 8.11-15)

18« Écoutez donc ce que signifie la parabole du semeur. 19Ceux qui entendent parler du Royaume et ne comprennent pas sont comme le bord du chemin où tombe la semence : le Mauvais arrive et arrache ce qui a été semé dans leur cœur. 20D’autres sont comme le terrain pierreux où tombe la semence : ils entendent la parole et la reçoivent aussitôt avec joie. 21Mais ils ne la laissent pas s’enraciner en eux, ils ne s’y attachent qu’un instant. Et alors, quand survient la détresse ou la persécution à cause de la parole de Dieu, ils renoncent bien vite à la foi. 22D’autres encore reçoivent la semence parmi des plantes épineuses : ils ont entendu la parole, mais les préoccupations de ce monde et l’attrait trompeur de la richesse étouffent la parole, et elle ne produit rien. 23D’autres, enfin, reçoivent la semence dans de la bonne terre : ils entendent la parole et la comprennent ; ils portent alors des fruits, les uns cent, d’autres soixante et d’autres trente. »

La parabole de la mauvaise herbe

24Jésus leur raconta une autre parabole : « Voici à quoi ressemble le Royaume des cieux : Un homme avait semé de la bonne semence dans son champ. 25Une nuit, pendant que tout le monde dormait, un ennemi de cet homme vint semer de la mauvaise herbe parmi le blé et s’en alla. 26Lorsque les plantes poussèrent et que les épis se formèrent, la mauvaise herbe apparut aussi. 27Les serviteurs du propriétaire vinrent lui dire : “Maître, tu avais semé de la bonne semence dans ton champ : d’où vient donc cette mauvaise herbe ?” 28Il leur répondit : “C’est un ennemi qui a fait cela.” Les serviteurs lui demandèrent alors : “Veux-tu que nous allions enlever la mauvaise herbe ?” – 29“Non, répondit-il, car en l’enlevant vous risqueriez d’arracher aussi le blé. 30Laissez-les pousser ensemble jusqu’à la moisson et, à ce moment-là, je dirai aux moissonneurs : Enlevez d’abord la mauvaise herbe et liez-la en bottes pour la brûler, puis vous rentrerez le blé dans mon grenier.” »

La parabole de la graine de moutarde

(Voir aussi Marc 4.30-32 ; Luc 13.18-19)

31Jésus leur raconta une autre parabole : « Le Royaume des cieux ressemble à une graine de moutarde qu’un homme a prise et semée dans son champ. 32C’est la plus petite de toutes les graines ; mais quand elle a poussé, c’est la plus grande de toutes les plantes du jardin : elle devient un arbre, de sorte que les oiseaux viennent faire leurs nids dans ses branches. »

La parabole du levain

(Voir aussi Luc 13.20-21)

33Jésus leur dit une autre parabole : « Le Royaume des cieux ressemble au levain qu’une femme prend et mêle à une grande quantité de farine, si bien que toute la pâte lève. »

Comment Jésus utilisait des paraboles

(Voir aussi Marc 4.33-34)

34Jésus dit tout cela aux foules en utilisant des paraboles ; il ne leur parlait pas sans utiliser de paraboles. 35Il agissait ainsi afin que se réalise cette parole du prophète :

« Je m’exprimerai par des paraboles,

j’annoncerai des choses tenues secrètes depuis la création du monde. »

Jésus explique la parabole de la mauvaise herbe

36Alors Jésus quitta la foule et se rendit à la maison. Ses disciples s’approchèrent de lui et dirent : « Explique-nous la parabole de la mauvaise herbe dans le champ. » 37Jésus répondit en ces termes : « Celui qui sème la bonne semence, c’est le Fils de l’homme ; 38le champ, c’est le monde ; la bonne semence représente ceux qui se soumettent au Royaume ; la mauvaise herbe représente ceux qui obéissent au Mauvais ; 39l’ennemi qui sème la mauvaise herbe, c’est le diable ; la moisson, c’est la fin du monde ; et les moissonneurs, ce sont les anges. 40Comme on enlève la mauvaise herbe pour la jeter au feu, ainsi en sera-t-il à la fin du monde : 41le Fils de l’homme enverra ses anges, ils élimineront de son Royaume tous ceux qui détournent de la foi les autres et ceux qui commettent le mal, 42et ils les jetteront dans le feu de la fournaise ; c’est là que beaucoup pleureront et grinceront des dents. 43Mais alors, ceux qui sont fidèles à Dieu brilleront comme le soleil dans le Royaume de leur Père. Écoutez bien, si vous avez des oreilles ! »

Le trésor caché et la perle

44« Le Royaume des cieux ressemble à un trésor caché dans un champ. Un homme découvre ce trésor et le cache de nouveau. Il est si heureux qu’il va vendre tout ce qu’il possède et revient acheter ce champ.

45« Le Royaume des cieux ressemble encore à un marchand qui cherche de belles perles. 46Quand il en a trouvé une de grande valeur, il va vendre tout ce qu’il possède et achète cette perle. »

La parabole du filet

47« Le Royaume des cieux ressemble encore à un filet qu’on a jeté dans le lac et qui attrape toutes sortes de poissons. 48Quand il est plein, les pêcheurs le tirent au bord de l’eau, puis s’asseyent pour trier les poissons : ils mettent les bons dans des paniers et rejettent ceux qui ne valent rien. 49Ainsi en sera-t-il à la fin du monde : les anges viendront séparer les méchants d’avec les bons 50pour les jeter dans le feu de la fournaise ; c’est là que beaucoup pleureront et grinceront des dents. »

Des richesses nouvelles et anciennes

51« Avez-vous compris tout cela ? » leur demanda Jésus. « Oui », répondirent-ils. 52Il leur dit alors : « Ainsi donc, tout maître de la loi qui devient disciple du Royaume des cieux est semblable à un propriétaire qui tire de son trésor des choses nouvelles et des choses anciennes. »

Les gens de Nazareth ne croient pas en Jésus

(Voir aussi Marc 6.1-6 ; Luc 4.16-30)

53Quand Jésus eut fini de raconter ces paraboles, il partit de là 54et se rendit dans la ville où il avait grandi. Il se mit à enseigner dans la synagogue de l’endroit et toutes les personnes présentes furent très étonnées. Elles disaient : « D’où a-t-il cette sagesse ? comment peut-il accomplir ces miracles ? 55N’est-ce pas lui le fils du charpentier ? Marie n’est-elle pas sa mère ? Jacques, Joseph, Simon et Jude ne sont-ils pas ses frères ? 56Et ses sœurs ne vivent-elles pas toutes parmi nous ? D’où a-t-il donc tout ce pouvoir ? » 57Et cela les empêchait de croire en lui. Alors Jésus leur dit : « Un prophète est estimé partout, excepté dans sa ville natale et dans sa famille. » 58Jésus n’accomplit là que peu de miracles à cause de leur manque de foi.

La Bible en français courant

Copyright © 1997, Société biblique française. Avec autorisation. Tous droits réservés.

More Info | Version Index